Skip to Content

Environnement

Le réseau routier crée de l'insécurité

Le quartier est traversé par un nombre important d'artères routiers régionaux

Les industries et le camionnage provoquent moins de nuisances

Les activités industrielles et le transport dans les secteurs mixtes et les zones problématiques ont évolué depuis 15 ans.

Les jardins communautaires sont peu nombreux

L'arrondissement compte le plus grand nombre de jardins communautaires à Montréal avec 12 jardins comprenant 1217 jardinets.

Le quartier possède plusieurs îlots de chaleur

Le 7 août 2001, la Ville de Montréal a cartographié les îlots de chaleur dans le quartier.

La qualité de l'air s'améliore mais reste préoccupante

Lors des premières mesures de la qualité de l'air en 2002, on a observé 30 jours de mauvais «indice de la qualité de l'air» (IQA).

Le quartier possède des paysages urbains intéressants

En raison de l'architecture urbaine et de la topographie, le quartier possède des paysages urbains uniques.

Le transport collectif est peu efficient

Le quartier possède quatre stations de métro, facilitant les déplacements est-ouest, tout particulièrement vers le centre-ville.

Le réseau cyclable se développe lentement

Il y a trois principales voies cyclables qui traversent le quartier.

La superficie totale des parcs est faible

L'arrondissement compte un peu plus de 60 parcs de voisinage, couvrant en superficie près de 160 hectares.

Syndiquer le contenu