Skip to Content

Pauvreté

Le portrait économique

Présentation du Portrait économique :

  • logement
  • sécurité alimentaire
  • emploi
  • développement économique

 

 

 

Un taux de défavorisation matérielle excessivement élevé

En 2001, le taux de défavorisation matérielle, dans Hochelaga-Maisonneuve est de 42,9% des résidents (19 300 personnes).

Les magasins de prêts sur gage sont sources d'appauvrissement

En 2009, on recense 8 magasins de prêts sur gage et 2 commerces d'échange de chèques.

Le quartier possède plus de 10% de logements sociaux

En 2006, le quartier possède un nombre appréciable de logements sociaux, soit plus de 2 600 (10,4%) des 25 075 logements.

Les ressources alimentaires sont inégalement réparties

En 2008, on a recensé 48 ressources en alimentation : 10 épiceries, 5 groupes en sécurité alimentaire, 2 jardins communautaires, 2 projets d'agriculture soutenue par la communauté, 28 marchés spécialisés.

L'accessibilité aux fruits-légumes est faible dans le quartier

Selon la DSP de Montréal, une bonne partie du quartier a un indice d'accessibilité aux fruits-légumes faible.

Les magasins d'articles à petit prix sont nombreux

En 2009, nous recensons 21 magasins d'articles à petit prix: 8 friperies, 7 magasins d'escomptes, 6 magasins de meubles.

Le logement social connaît un développement appréciable

Entre 2000 et 2006, il s'est construit 1647 unités de logement soit : 1077 condos (65,4%) et 570 logements sociaux (34,6%).

Le taux d'effort au loyer diminue mais reste encore élevé

Depuis 1996, le taux d'effort diminue, passant de 43% à 31% en 2006.

Le nombre de personnes à faible revenu diminue légèrement

Le nombre de personnes à faible revenu diminue de 13%, passant de 55,4% (23 425) à 42,3% (19 818) de la population totale.

Syndiquer le contenu